• Home
  • Phenomenology
  • Le monde naturel et le mouvement de l'existence humaine (Phaenomenologica, Volume 110)

Le monde naturel et le mouvement de l'existence humaine (Phaenomenologica, Volume 110)

By Jan Patocka

Jan Patocka - Le monde naturel et le mouvement de l'existence humaine. Kluwer educational Publishers, 1988. 302 Pages. (Phaenomenologica, Vol. a hundred and ten) ISBN 9024735777

A French translation of Patocka's significant philosophical work.

Preface
En 1980 les responsables de l'héritage littéraire de Patocka faisaient paraître à Prague, en samizdat, sous le titre Pfirozeny svët a pohyb lidské life, Le monde naturel et le mouvement de Vexistence humaine, quatre volumes comprenant, outre los angeles thèse d'habilitation éditée en 1936 et une seconde fois en 1970, Le monde naturel comme problème philosophique, tous les articles, textes et notes, en tchèque, en allemand, en français, dans lesquels, depuis les années cinquante, le philosophe avait repris cette même question.
Grâce à Phaenomenologica, les lecteurs de langue française ont pu prendre connaissance, depuis dix ans déjà, du morceau le plus ancien de cette assortment, à savoir los angeles thèse de 1936 ], ainsi que d'un autre, parmi les plus récents, l. a. «Postface» que Patocka y avait ajoutée pour los angeles circonstance

Book Details
Hardcover: 302 pages
Publisher: Springer; 1988 version (May 31, 1988)
Language: French
ISBN-10: 9024735777
ISBN-13: 978-9024735778
Product Dimensions: 6.1 x 0.8 x 9.2 inches

Show description

Quick preview of Le monde naturel et le mouvement de l'existence humaine (Phaenomenologica, Volume 110) PDF

Show sample text content

D'un autre côté, cette tendance qui jamais n'aboutit, mais ne conduit que d'insatisfaction en insatisfaction, est néanmoins optimistic, motor vehicle l'information subjective d'êtres libres ne saurait être différente — d'êtres libres, c'est-à-dire d'êtres qui ne peuvent être intégralement inclus dans l. a. nature et qui, en ce sens, échappent au regard de l'intuition, qui ne sont pas entièrement «objectifs» et «objectivables». Nous avons déjà montré remark los angeles description immédiate de l'information subjective devance très souvent les modèles objectifs dans lesquels cette description est intégrée ultérieurement.

En 1972, «Le tout du monde et le monde de l'homme» (11,7) reprendra acceptation, mais préférera, pour le moment second, «intégration dans le contexte chosique» et, pour le troisième, «éclaircie et réalisation d'une pluralité de centres». Rappelons encore qu'en 1976 los angeles «Postface» à l. a. traduction française de l. a. thèse retient un triple mouvement du monde naturel: acceptation et enracinement, aliénation et dépassement, «mouvement véritatif enfin, qui situe par rapport à l. a. totalité et à tout ce qui l. a. révèle» (op.

Grâce aux recherches intensives effectuées dans l. a. voie ouverte par Jaeger, on a pu voir remark le système aristotélicien se désagrège au cours de ce processus. Aristote ne parvient jamais à l'édifice solide et sclérosé auquel sa pensée sera assimilée par los angeles postérité durant de longs siècles. Selon Jaeger, l'évolution d'Aristote go well with une ligne qui représente un éloignement progressif par rapport à Platon. los angeles imaginative and prescient contemporaine est plus nuancée, envisageant plutôt cette évolution de manière dialectique — en tant que négation, suivie d'un retour sur un plan plus élevé.

Bibliographie, n° sixteen, 635, 637-651, 679. four «Notes sur los angeles préhistoire de l. a. technological know-how du mouvement: le monde, l. a. terre, le ciel et le mouvement de los angeles vie humaine» — «Le monde naturel et l. a. phénoménologie» — «Méditation sur Le Monde naturel comme problème philosophique». Préface IX De l. a. sorte l. a. théorie des trois mouvements fondamentaux de l'existence humaine — acceptation, dessaisissement, dévouement, — entend d'abord répondre aux exigences d'un programme que Husserl énonçait déjà dans ses Grundprobleme der Phänomenologie en 1910, mais auxquelles dans los angeles suite il ne se montra guère fidèle.

En procédant ainsi, nous verrons que l. a. naturalisation de l'esprit, dont half toute l. a. problématique, n'est que l'un des deux grands périls qui gardent l'entrée du problème; l'autre, c'est l'hypostase, l'absolutisation du sujet, là où l'on perce à jour los angeles naturalisation, là où l'on pare au threat qu'elle représente, sans cependant saisir dans sa pleine originalité le caractère d'essence du «monde naturel» dans son ensemble. II En accord avec ce qui précède, nous esquisserions los angeles préhistoire et l'histoire du problème du monde naturel, très approximativement, de los angeles manière suivante: Le monde naturel comme problème philosophique sixty five 1.

Download PDF sample

Rated 4.06 of 5 – based on 3 votes