Les Aveux

By Augustine of Hippo

«Ne laisse pas ma half imprecise me parler. Je me suis dispersé là-bas. Je suis obscur. Mais là, même là, je t'ai aimé à los angeles folie. Je me suis perdu et je me suis souvenu de toi... Maintenant je reviens vers ta resource. En feu. Le souffle coupé. Personne pour m'en empêcher. Je vais l. a. boire. Je vais en vivre. Je ne suis pas ma vie. Je vis mal de moi. J'ai été ma mort.» Livre XII, 10 «Interpellations, confidences, exhortations, aveux, micro narrations, souvenirs, hymnes, fictions, louanges, analyses exploratoires, déplorations, cris, anathèmes, psaumes, discours, chants... J'ai voulu, par une nouvelle traduction intégrale du texte d'Augustin, rendre justrice à cette véritable odyssée personnelle, à ce voyage intime dans le temps, los angeles mémoire de soi et l'écriture. Augustin révolutionne ainsi los angeles confession vintage, détourne l. a. littérature classique, et fait exploser les cadres anciens à l'intérieur desquels nous avons l'habitude de nous réfugier et de penser notre vie.» Frédéric Boyer.

Show description

Quick preview of Les Aveux PDF

Show sample text content

Siècle bubbling, affairé, trivial et sombre. Augustin est de cette époque. Il a les qualités étranges d’un monde comme on n’en a jamais revu, et des choses détruites ou bousculées comme elles ne l’avaient jamais été. Le changement est los angeles grande affaire de ce temps-là. L’Antiquité approche de sa fin. Rien n’a l’air de changer mais pourtant tout swap. On a souvent dit qu’Augustin avait, sans jamais le savoir lui-même, jeté un pont entre le monde qui mourait devant lui et le monde naissant qui deviendrait notre monde.

Bien entendu, il s’agit de disculper l’homme, chair et sang, insolente pourriture, et d’inculper le créateur et l’ordonnateur du ciel et des astres. Mais qui, sinon toi notre Dieu, douceur et resource de justice, rendra à chacun selon ses actes sans jamais exclure un cœur obscur et broyé ? five. Il y avait à cette époque un homme clairvoyant, médecin chevronné, très réputé. C’est lui, en tant que proconsul qui, lors de ce fameux concours de chant, a de sa propre major posé los angeles couronne sur ma tête malade ; mais pas en sa qualité de médecin vehicle de los angeles maladie dont je souffrais, le seul guérisseur c’est toi, qui résistes aux puissants et qui offres l. a. reconnaissance aux obscurs.

29. À quoi cela me servait, alors que cela m’était nuisible, et que toi, mon Dieu, tu es étonnamment uncomplicated et immuable ? Je pensais que les dix prédicaments comprenaient l. a. totalité des étants, et je tentais de te comprendre comme si tu étais le propre sujet de ta grandeur et de ta beauté, comme si elles étaient en toi comme dans un sujet, dans un corps par exemple, alors que tu es toi-même ta propre grandeur et ta beauté, et qu’un corps n’est ni grand ni beau du fait qu’il est un corps. Moins grand et moins beau, il n’en serait pas moins un corps !

Moïse en personne nous apparaît et nous dit : voilà ce que je pense. Nous ne voyons rien de plus mais nous y croyons. Ne prenons donc pas le parti de l’un contre l’autre, au-delà de ce qui est écrit. Aimons le Seigneur notre Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de tout notre esprit, et notre prochain comme nous-mêmes. C’est en vertu de ces deux commandements de l’amour que Moïse a pensé tout ce qu’il a pensé dans ces livres. Ne pas y croire revient à faire mentir le Seigneur en prêtant à son serviteur, notre semblable, un sentiment différent de celui de l’enseignement qu’il a reçu.

Et pourtant, quoi de similar, mon Dieu qui nous a faits, quelle comparaison attainable entre le admire que je lui portais et son dévouement pour moi ? Abandonné, privé de son enormous comfort, j’étais déchiré. Ma vie était en lambeaux, ma vie qui n’en avait fait qu’une avec los angeles sienne. 31. Enfin. Adéodat avait ravalé ses larmes. Évodius s’est alors emparé du psautier pour entonner un psaume. Toute l. a. maison lui a répondu. Ton amour ta justice je les chante pour toi Seigneur Apprenant los angeles nouvelle, il est venu beaucoup de frères et de fidèles femmes.

Download PDF sample

Rated 4.17 of 5 – based on 36 votes